Méthode d’ostéopathie tissulaire réflexe

Créée en 1997, la méthode NIROMATHE® fut une véritable révélation, ainsi que le début d’une activité passionnante. Simple, sans risque, facile à exécuter, d’indication large (du nouveau-né au grabataire), rapide (10 minutes de travail), très efficace et surtout d’effet immédiat.

Marc Framinet, La méthode Niromathé® à Lyon

Tout le travail se passe au niveau de la peau…En même temps que se constitue la lésion ostéopathique, des points cutanés et sous-cutanés se déprogramment. Cet état peut durer des années.

La reprogrammation de ces points par un toucher vibratoire, superficiel et polarisé amène, une disparition de la lésion ostéopathique sous-jacente. La méthode NIROMATHE® trouve son originalité en ce sens qu’elle associe une stimulation de ces mêmes points et une traction cutanée.

Ceci est le principe de la méthode NIROMATHE®:

  • Un simple toucher de la peau, une caresse, atténue une symptomatologie.
  • Un toucher superficiel et vibratoire est déjà plus efficace.
  • Un toucher polarisé (présence de deux mains sur le corps) améliore encore le résultat.
  • Un toucher précis et localisé au niveau de points clés sur les tendons et ligaments au voisinage des articulations sensibilise nettement la manoeuvre.
  • Un travail concomitant de la main réceptrice potentialise nettement la manoeuvre.

Indications sur l’Ostéopathie

A QUOI S’ADRESSE L’OSTEOPATHIE?

L’ostéopathie s’adresse exclusivement:

– Aux congestions ostéo-articulaires d’origine mécanique et à leurs conséquences : douleurs, impotence fonctionnelle, qu’elles soient aiguës ou chroniques.

– Aux congestions viscérales d’origine mécanique et à leurs conséquences : douleurs, troubles fonctionnels, qu’elles soient aiguës ou chroniques.

La liste des indications est longue:

Congestions ostéoarticulaires aigues:

  • Cervicalgies (torticolis), dorsalgies, lombalgies (lumbagos), sacralgies, coccygodynies.
  • Céphalées, migraines.
  • Sinusites, douleurs faciales.
  • Tendinites quelle qu’en soit leur localisation.
  • Névralgies faciales, crâniennes, cervico-brachiales, thoraciques, abdominales, sacrées, crurales,   sciatiques.
  • Périarthrites, capsulites, bursites, calcifications inflammatoires (ex: tendinites calcifiées du sus épineux ou du grand ligament plantaire).

Congestions ostéoarticulaires chroniques.

Congestions viscérales aigues et chroniques d’origine mécanique:

Quantité de pharyngites, œsophagites, gastrites, colites, cystites, congestions hémorroïdaires, troubles gynécologiques sont guéris grâce à l’ostéopathie. 

De nombreux troubles fonctionnels en tirent également bénéfice:

  • Insomnies, strabismes, bégaiements, ronflements.
  • Vertiges (presque toujours liés au blocage de la 1ère vertèbre cervicale).
  • Pleurs du nourrisson qui peut souffrir lui aussi, même s’il ne l’exprime pas verbalement.

Globalement 60 à 70 % des douleurs et des troubles fonctionnels:

  • Sont d’origine mécanique.
  • Relèvent d’un traitement ostéopathique.
  • Vont guérir avec celui-ci.
 

Réalisation & référencement Simplébo   |   Site partenaire de Annuaire Thérapeutes

Connexion

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'installation et l'utilisation de cookies sur votre poste, notamment à des fins d'analyse d'audience, dans le respect de notre politique de protection de votre vie privée.